La vie d’un wargamer: épisode 3

 

La vie d’un wargamer

I) Comment se lancer dans un wargame

Episode 3: Choisir une armée

 

Alors nous sommes maintenant présent dans un club ou une communauté de joueurs, on a une règle il faut à présent se monter une armée !! C’est pour moi l’une des meilleurs parties du wargame. Il va s’agir de choisir une armée et là plusieurs manières et critères peuvent entrer dans le choix de la liste. Mais avant de se ruer sur les calculettes ou échafauder des plans stratégiques sur notre hypothétique liste, il faut avant tout trouver les figurines !

200 (5)

Et là, il faut admettre que pour l’historique on trouve quasiment tout ce que l’on veut. Loin de moi l’idée de présenter l’ensemble des marques mais il y a pour moi quelques incontournables au premier rang duquel la marque Essex. Elle couvre la totalité des périodes historiques et des armés qui ont combattu au fil des âges. Essex c’est pas magnifique mais pas laid c’est propre et juste. Après on trouve une très grande diversité de marques. Personnellement jai un faible pour les marques legio heroica / peter pig et Donington new era ! J’aime légio heroica pour la beauté de sa gravure, les deux autres pour la dynamique et le grand nombre de poses quelles offrent.
Pour le 10mm, je ne serais trop que vous orienté vers pendraken qui est l’équivalent de essex pour le 10mm mais avec une finesse vraiment impressionnante. Si vous jouer seconde guerre mondiale pithead sera votre marque. Pour le 28mm, sans trop être spécialiste, il me semble qu’il y ait moins de diversité de choix mais  l’arrivée du plastique permet de s’offrir des armées pour un coût raisonnable. D’ailleurs certain font des figurines le principal critère pour monter un armée: ils choisissent car les figurines sont belles et qu’ils vont y prendre du plaisir !

 

giphy samurai

 

Après avoir trouvé la marque de ses figurines on peut se ruer sur la composition de sa liste !!! Deux trois idées qui interviennent lorsque l’on monte une liste.

giphy

Premièrement il faut prendre une liste que l’on apprécie un peu comme un coup de coeur pour moi s’est le plus important ! En effet en particulier quand l’on commence un jeu autant prendre une armée avec laquelle l’on va prendre du plaisir surtout qu’il va falloir les peindre.

 

200

 

Deuxièmement il faut chercher un certain équilibre dans la liste, baser sa liste sur des points forts et après construire la liste en conséquence ! Ainsi l’on doit se demander se qui doit faire la différence sur une liste. Par exemple à ADG ça peut être des chevaliers, des éléphants ou à dystopian war un navire lourd particulièrement puissant. Après ici aussi que la philosophie de jeu a son importance: dans une flotte de Covenante a dystopian les drones sont le point fort de la liste ( des petits chasseurs ) alors que pour certaine liste ils sont négligeables. Attention donc au jugement à l’emporte pièce sur telle ou telle unité, l’importance c’est l’interaction des unités entre-elles et si l’on peut dire la stratégie global de l’armée. Exit les propos que j’ai déjà entendus en tournoi  » ouai les chariots (adg) c’est vraiment trop fort… » jouez en est après on en reparle ^^. Attention tout de fois ça ne veut pas dire que certaine unités ne sont pas sur ou sous coté: comme le cataphracte à Adg qui en V2 à ADG était complément inutile et qui en V3 fait un beau retour en force.

200 (4)

 

Troisième idée et celle là, ne peut que concerner les joueurs de wargames historique. C’est l’intérêt que l’on peut apporter à une période historique, une armée en particulier ou encore un personnage. Pour ma part, c’est par mes lectures ( le clan des Otori ) et un film ( Kagemusha, l’ombre du guerrier ) que j’ai eu l’envie de monter une armée de samurai qui était alors ma seconde armée. Dans la même veine, ce sont mes voyages en Pologne et Hongrie, et la découverte de leur histoire militaire respective  que j’ai eu envie de m’en faire. De fait, l’important lorsque l’on fait des armées dans cette optique historique c’est autant voir plus important d’avoir une armée qui colle le plus à celle de l’époque que d’avoir une armée compétitive. Pour cela il faut se pencher dans les livres et pour ça l’on peut s’appuyer sur l’excellente collection de Osprey, des magazines comme Wargames Illustrated, Vae Victis ou encore Guerres et Histoire qui offrent tous de belles illustratios avec de bon contenus historiques. Car oui en soit l’on peut utiliser n’importe quelle figurines pour représenter des troupes mais bon fait avouer que des légionnaires utilisés comme chevalier à pied ça le fait moyen. A la limite lors de partie test entre potes ça passe mais en tournoi c’est moyen. La deux écoles ceux qui militent pour le « What you see is what you get » ( ou WYSIWYG qui ce traduit par ce que vous voyez et ce que vous obtenez ) et les autres contre cette règle du WySIWYG. En gros l’idée de cette règle et que les figurines doivent être équipé en « vrai » de ce qu’elles ont sur la liste. En gros un soldat avec lance flamme il a un lance flamme par un  lance grenade ou un fusil. Cette règle vient du milieu des joueurs de warhammer. Elle fait un peu débat au niveau des joueurs de figurines historique. Moi j’y suis plus ou moins favorable même si cela peut restreindre certain joueurs qui commençant une règle ne peuvent pas avoir encore toute les figurines ou encore la limite de ce que peuvent faire les fabricants aussi…

 

wp-1455870277276.jpeg

Voici donc les grandes lignes de la constitution d’un armée pour un wargame. Avec ce chapitre se termine la première partie de la vie d’un wargamer (se lancer dans le wargame). Merci à ceux qui me suivent à me laisse des petits commentaires ou m’en parle lorsque je les croise ça fait toujours plaisir et me donne envie de continuer ce blog ! Prochaine partie de la vie d’un wargamer…la peinture…allez bon jeu.

giphy (1)

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s